aucun ferment de secte ou de religion dans la Révélation d'Arès

Le sujet central de la Révélation d'Arès est la Vie et l'homme tel qu'il est et tel qu'il peut redevenir. C'est un message libérateur qui rouvre à l'humanité des perspectives d'évolution auxquelles elle ne croyait plus avoir accès, à condition que l'homme change radicalement en Bien.

un message libérateur

C'est donc un comble que ce message soit suspecté d'avoir donné naissance au pire à une secte, au mieux à une nouvelle religion.

Pourtant, il est normal que les esprits contemporains ne perçoivent pas d'emblée ce souffle émancipateur. Dans notre société en effet, la servitude se pare des atours de la liberté, au point que beaucoup d'hommes se croient libres, quand ils s'intéressent à la question.

En même temps, l'individu doit faire le tri dans les mensonges et fausses espérances de la politique et de la religion. Il doit aussi faire face à de cruelles déceptions.

Aucun mouvement d'espérance n'est à l'abri de dérives, sectaires ou autres. L'humanité est corrompue par des millénaires de soumission aux pouvoirs et aux lois qui ont remplacé son libre-arbitre et sa conscience. Retrouver sa liberté est un long et difficile chemin, qui n'est pas sans risques.Mais ces risques sont bien moindres que ceux du système.

Alors bien sûr, on entend parfois à propos de la Révélation d'Arès : "Encore une secte" ou "Encore une foutaise pour gogos". Celles et ceux qui professent ces mots ne prennent pas la peine de s'informer le plus souvent. Pas plus qu'ils ne se rendent compte combien cette société est barbare, parce que c'est l'individu lui-même qui doit sortir de la barbarie qu'on nous fait passer pour une "civilisation". Alors forcément, celles et ceux qui prônent un changement qui passe par la réforme profonde de l'individu passent pour suspects.

un livre n'est pas une réalité sociale

La Révélation d'Arès est un livre aujourd'hui entré dans le champ de la pensée contemporaine. Son message est simple : c'est au fond de lui que l'homme peut vaincre le mal et retrouver la voie du Bien. Il exprime sous des formes inédites la pensée-même du Tout Autre (peu importe le nom qu'on lui donne : Dieu, Allah, l'Éternel, etc.).

une secte ?...

Dire : "La Révélation d'Arès est une secte" n'a aucun sens. Au sens sociologique, une secte n'est pas un livre, mais un groupe humain définissable.

Il se caractérise par des pratiques de pouvoir, d'endoctrinement et d'enrégimentement... Alors on s'aperçoit que des sectes et des sectaires, il y en a, mais pas toujours où on le penserait... mais ça, on le savait, non ?

On pourra également consulter ce lien traitant du distingo secte ou religion sur le même sujet, la Révélation d'Arès libérant l'homme de l'une et de l'autre.