les "pèlerins d'Arès" : un mouvement qui n'a rien de religieux ni de sectaire

tout mouvement de foi qui n'est pas officiellement reconnu n'est pas obligatoirement une secte

L'idée est passée en France selon laquelle il suffit de revendiquer une famille spirituelle autre que celle des religions établies (divers christianismes, judaïsme, islam, bouddhisme, etc.) pour être - au choix - l'adepte d'un gourou manipulateur, quand on n'est pas un gourou manipulateur soi-même.

Tous les hommes qui se sont démarqués de l'ordre établi n'ont pas toujours apporté un progrès à l'humanité. Mais tous les hommes de Bien ont été en leur temps considérés comme des hérétiques. Il en fut ainsi de tous les civilisateurs (messagers, découvreurs, apôtres, prophètes, etc.) mais aussi d'innombrables personnes dont l'histoire n'a pas gardé les noms, à qui nous devons pourtant beaucoup.

tout ce qui se réfère à Dieu n'est pas une religion

La religion s'est accaparé l'idée de Dieu. D'autres institutions (des partis politiques) se sont accaparé d'autres idées ou notions qui appartiennent en fait à toute l'humanité. Il en résulte qu'aujourd'hui parler de Dieu est souvent assimilé à s'inscrire dans une religion.

Il en résulte également que chaque homme qui se réapproprie Dieu est suspect d'on ne sait quoi, tant les esprits (même ceux rebelles à la religion) sont pénétrés de cette équivalence : Dieu = religion.

Voir également cette ressource sur le sujet secte ou religion.